Une nouvelle vulnérabilité présente dans le noyau de Windows XP et de Windows 2003 Server permet une exploitation de privilèges. Concrètement, elle permet d’obtenir tous les droits sur le système et d’exécuter du code en mode noyau.

Microsoft n’a pas encore fourni de correctif de sécurité pour cette vulnérabilité 0day. Un malware exploitant cette faille noyau serait en mesure de prendre le contrôle total de l’ordinateur.

Ce malware est bloqué de manière proactive par StormShield  sans aucune mise à jour à appliquer à la suite de sécurité.