Depuis le 8 avril 2014 , Microsoft a mis fin au support de Windows XP. Une alerte de sécurité publiée vendredi par l’éditeur a révélé l’existence d’une faille critique, encore non corrigée dans Internet Explorer. Un patch est bien évidemment prévu, sauf pour Windows XP. Il s’agit ici de la première vulnérabilité qui ne sera pas corrigée sous l’OS.

La faille affecte toutes les versions d’Internet Explorer, et bien qu’une solution sera bien évidemment proposée dans les jours qui viennent pour les versions ultérieures à XP, rien ne sera fait pour ce dernier. Cette vulnérabilité est activement exploité dans la nature par des équipes de hackers chevronnés. D’autres équipes cherchent le maximum d’information sur cette vulnérabilité pour pouvoir l’exploiter à leur tour, tout en sachant que les postes sous Windows XP ne peuvent pas se sécuriser contre cette dernière.

ExtendedXP et StormShield permettent de bloquer cette vulnérabilité. ExtendedXP est une solution qui permet de palier à la fin de Windows XP en conservant les postes sous cet OS dans de parfaites conditions de sécurité.