Arkoon+Netasq annonce la version 7.1 de sa suite logicielle StormShield. L’objectif de cette version est de renforcer les fonctionnalités de sécurité au travers d’un socle puissant pouvant s’adapter aux différentes infrastructures. L’amélioration phare de cette nouvelle version réside dans l’intégration complète de l’Active Directory, permettant aux entreprises de gérer plus facilement les agents résidents sur les postes et les politiques de sécurité à appliquer. Si l’entreprise ne dispose pas d’un Active Directory référençant les différents postes de l’infrastructure, il reste toutefois possible d’utiliser un annuaire interne.

Ces diverses améliorations permettent de manipuler StormShield avec plus d’ergonomie. Il devient beaucoup plus aisé, par exemple, d’accéder aux logs (par ordinateur, unité organisationnelle ou domaine) depuis un objet de l’Active Directory. L’architecture des serveurs StormShield a globalement été simplifiée et repensée afin de gagner en scalabilité. Cette nouvelle organisation logicielle permet de gérer de plus en plus d’agents par serveur afin d’être capable de mettre en place de la répartition de charge plus facilement.

D’autres améliorations ont été apportées à StormShield, notamment dans le chiffrement de fichiers et de périphériques amovibles, ou encore dans l’enrôlement des périphériques amovibles par les agents.