Au moment de l’écriture de ces lignes, la vulnérabilité n’est pas corrigée par Microsoft, ce qui signifie que chaque personne qui utilise Internet Explorer dans les versions concernées peut se faire pirater son ordinateur et voir ses documents dérobés.

En effet, cette vulnérabilité permet d’exécuter un code malveillant et de prendre le contrôle total de la machine. Microsoft annonce que cette vulnérabilité est actuellement utilisée dans des attaques ciblées.


StormShield bloque cette vulnérabilité de manière proactive.

Ainsi, tous les utilsateurs sont protégés sans avoir à mettre à jour StormShield, c’est à dire que la solution bloquait l’attaque avant même que celle-ci n’existe.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous rendre sur le lien suivant:
http://technet.microsoft.com/en-us/security/advisory/2794220