Le groupe de soins de santé et de bien-être leader en Espagne Sanitas, qui fait partie de la multinationale Bupa, a décidé de se lancer dans un projet d’optimisation de la protection des postes de travail de ses utilisateurs via la mise en œuvre, au niveau national, de la technologie Stormshield Endpoint Security, qui fournit une protection complète contre les attaques connues et inconnues, et les APT.

Étant donné le caractère sensible de l’information contenue dans ses systèmes et la croissance exponentielle du nombre d’attaques sophistiquées et dirigées qui menace toute entreprise, Sanitas cherchait une solution de protection pouvant compléter la sécurité des postes offerte par les antivirus traditionnels, non pas basée sur l’établissement de listes blanches et noires d’applications autorisées/bloquées mais plutôt sur le comportement « sûr » de toute application quant à certains paramètres précis fixés par la politique. Compte tenu de ces conditions et après avoir étudié différentes options, Stormshield Endpoint Security s’est avérée être la solution la plus adaptée.

Avec le soutien d’Indra, entreprise chargée du développement complet du projet, la mise en œuvre, d’une portée initiale de 7 000 postes, s’est déroulée sans incidents. Une fois l’agent déployé sur les postes, Sanitas a pu constater le blocage effectif « zero-day » de malwares sophistiqués en situation de production réelle. Ses autres avantages, notamment sa faible consommation de ressources sur le poste de travail, sa technologie « zero-day » non basée sur des listes blanches et noires exécutables ou sa capacité à prendre en charge toute la gamme des plateformes Microsoft (y compris les serveurs), ont fait de Stormshield Endpoint Security la solution la plus indiquée pour répondre aux besoins spécifiques de Sanitas.

« Nous sommes très satisfaits de cette solution et du service offert par Stormshield et Indra. Nous continuons à travailler à l’intégration de la solution avec les autres outils de sécurité d’entreprise et à mettre en œuvre l’extension de l’outil, conformément aux besoins de croissance de notre infrastructure, explique Iván Sánchez López, Responsable de la sécurité de l’information chez Sanitas.